Restez connectés !

 Je réponds à vos questions

Laurie Daniel

+212676333201

+33640204729

- Soutien & accompagnement de la grossesse et du post partum Auxiliaire de puériculture

Crédits photos : Marion Leuger, Oumayma El Amrani, Sara Chekhi, Laurie Daniel - tous droits réservés

Comment aider mon bébé à mieux dormir ?

Le sommeil est parmi l'un des sujets qui questionne le plus les parents.

La première année, l’irrégularité du sommeil et les réveils fréquents sont source de stress et d’inquiétude. A partir de 2-3ans les parents se questionnent plutôt sur les difficultés d’endormissement et l’heure du coucher. Ils craignent souvent que leur enfant ne manque de sommeil.

Comment aider mon bébé à mieux dormir ?

1) Instaurez des rythmes et rituels tout au long de la journée

Tout d’abord il est important d’accompagner votre bébé dans la régularité, tout en respectant son rythme…cela s’instaure progressivement, il n’est pas question d’imposer des heures de repas ou de sieste à un nouveau-né mais d’avoir un déroulé de journée plus ou moins identique (faire toujours le bain au même moment par exemple et éteindre les lumières le soir).

Cependant chaque bébé est différent et s’adaptera plus ou moins bien et plus ou moins rapidement. Certains bébés auront un grand besoin de régularité : repas, sommeil, éveil et auront plus de facilité à faire leur nuit seuls.

 A l’inverse d’autres enfants seront très irréguliers et auront besoin de l’aide de parents pour trouver leur rythme et régler leur horloge biologique.

Plus il y aura de régularité tout au long de la journée et plus l’enfant sera apaisé (grâce à la routine sécurisante) et plus son sommeil en sera facilité.

Il est essentiel de coucher votre enfant à une heure plus ou moins stable le plus jeune possible et de veiller à ce qu’il ait  un sommeil nocturne suffisant (cf tableau)

 

2) Instaurez un environnement propice au sommeil.

La nuit, c’est la nuit ! Chuuuut… obscurité et silence sont les règles absolues ! Y compris lors des changes et repas nocturnes (privilégiez l’utilisation d’une petite veilleuse plutôt que la lumière),cela participe à l’intégration rapide du rythme circadien. Il est préférable de chuchoter (un mot clé par exemple) ou de faire un geste (une caresse sur la tête) qui sera associé au sommeil. Les musiques douces ou berceuses peuvent être utilisées juste avant le moment du coucher mais à éviter au cours la nuit car elles sont stimulantes.

La journée il n’est pas obligatoire de mettre bébé dans son lit et de fermer les volets !

 

Déjà dans le ventre de la mère, le bébé aime être bercé par les mouvements et les bruits, à la naissance il en garde cette habitude et aime s’endormir ainsi. Les premières semaines, bébé peut faire ses siestes dans une écharpe de portage ou un landau !  Depuis la nuit des temps les bébés ont été habitués à dormir avec les bruits quotidiens et la lumière naturelle durant la journée, cela contribue même à la synchronisation de leur horloge interne.

3) Evitez de créer un conditionnement contraignant pour vous (bercement, sein, biberon…) qui risque de vous épuiser ou vous décourager sur le long terme. Il est tout à fait normal d'aider son bébé à trouver le sommeil par le bercement, le balancement ou même la tétée, cependant ne vous épuisez pas et faites-le avec plaisir. Dans le cas ou si cela en vient à devenir trop contraignant pour vous et que

votre le bébé est déjà conditionné à dormir avec une habitude (ce qui est souvent le cas ), il est toujours possible de modifier son conditionnement.  Toujours en douceur et de façon progressive en veillant à ce que le bébé se sente en sécurité intérieur.

Quoi qu’il en soit, tous les enfants finissent par apprendre à trouver seuls leur sommeil, c’est une question de patience,  d’habitude et de maturation cérébrale !

4) Un bébé qui se réveil la nuit a toujours une bonne raison de se réveiller !

Plus vous rassurerez votre enfant par votre présence, votre amour et votre bienveillance et mieux il dormira !

Les réveils fréquents sont absolument normaux, avant 3 ans. Même les bébés qui « font leur nuit » et les adultes se réveillent au cours de la nuit.

Pour aller plus loin vous pouvez consulter les livres du Dr Sears « Etre parent la nuit aussi » Comment aider votre enfant à dormir,ainsi que celui d’ Elizabeth Pantley « Un sommeil paisible et sans pleurs ». Qui proposent tout deux des solutions efficaces et douces pour accompagner votre enfant à dormir !

Pour en savoir plus : rendez-vous sur notre page dédiée au sommeil de votre enfant.

Cet article est paru dans Parents-Maroc