Restez connectés !

 Je réponds à vos questions

Laurie Daniel

+212676333201

+33640204729

- Soutien & accompagnement de la grossesse et du post partum Auxiliaire de puériculture

Crédits photos : Marion Leuger, Oumayma El Amrani, Sara Chekhi, Laurie Daniel - tous droits réservés

Les poussées dentaires

Les reconnaître et les soulager

Bébé est râleur, grognon, il bave ?

Quel parent n’est pas à l’affut de la fameuse première dent de bébé ?

 

Pour mieux comprendre comment apparaissent les dents de bébé, reconnaître les signes précurseurs, et soulager les douleurs et l’inconfort cet article vous accompagne dans cette étape indispensable au développement de votre enfant et qui rythmera sa vie tout au long de ses deux premières années.

 

Voici les 3 questions les plus fréquentes que se posent les jeunes parents au sujet de la dentition de leur enfant :

 

1. Quand et comment apparaissent les dents ?

 

Le début de la calcification des futures dents de lait débute entre le 5ème et 6ème mois de grossesse.

Il existe au total 20 dents de lait (8 incisives, 4 canines, et 8 molaires) qui pousseront à partir de 6 mois et tomberont progressivement à partir de 5-6 ans (oui chers parents, tous ces tracas pour des dents qui tomberont 5 ans plus tard…la vie est cruelle !). Cependant aucune règle absolue, nous sommes tous différents, certains bébés auront leur premières dents très jeunes, d’autre beaucoup plus tard, quoi qu’il en soit elles finissent par arriver !

Certains bébés naissent avec une dent (ce ne sont pas de mythes !) ces dents sont souvent supplémentaires et tombent rapidement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2. Quels sont les signes ?

 

Une hyper-salivation apparaît,  ce qui peut entraîner des selles acides et par conséquent un petit érythème fessier.

Bébé devient grognon, son sommeil est perturbé, son appétit peut l'être aussi. Iléprouve souvent un fort besoin de mordre pour soulager ses gencives qui deviennent douloureuses et se doublent.

Symptôme le plus classique et typique de la poussée dentaire (le dédoublement des gencives) : les gencives habituellement roses et lisses se mettent à gonfler et deviennent rouges vif, cette inflammation et normale, parfois très douloureuse mais elle permet à la dent de sortir.

Certains bébés auront les joues rouges, ainsi qu’une légère fièvre ne dépassant pas les 38.5, en revanche, lors des poussées dentaires votre enfant est plus fragile, notamment au niveau de ce qui touche la sphère ORL, de plus, ses défenses immunitaires baissent. C’est pour cela qu’on remarque très souvent que les bébés qui font leurs dents sont malades : otites, rhumes…c’est parfois un passage obligé et systématique pour certains enfants, mais heureusement pas forcément !

Si votre bébé a une fièvre dépassant 38.5°C  il a probablement été infecté par un microbe, cependant de nombreux parents affirment avoir un enfant ayant eu une forte fièvre lors de poussées dentaires : la fièvre étant une défense du système immunitaire, elle n'apparaît de façon élevée que lorsqu'il y a une infection.

 

Chaque poussée dentaire et chaque enfant est différent, de même, nous ne sommes pas tous égaux face à la douleur !

 

3. Comment soulager mon enfant ?

 

Des petits gestes simples mais efficaces permettent à bébé de pouvoir passer ce cap plus facilement.

Tout d’abord donnez-lui la possibilité de mordre, il peut s’agir d’un doudou, d’une tétine, d’un anneau de dentition.

Bébé doit pouvoir s’auto masser ses gencives en mordant. Veillez aussi à ce que votre bébé puisse sucer ou téter à volonté, l’acte de succion est le plus puissant des antidouleur et antistress pour bébé.

 

1/ Massez lui ses gencives :

 

Avec votre doigts propre effectuez de petits massages à l’endroit où la gencive s’est dédoublée, vous pouvez y ajouter un peu de gel naturel spécial poussée dentaire ou de l’eau de fleurs de camomille qui a la vertu d’apaiser les douleurs liées aux dents.

 

 

 

Les + : méthode naturelle.

Les - : Attention à l’hygiène des mains et risque de morsures pour vos doigts !

 

 

 

2/ Les brosses à dents spéciales gencives

 

 

 

 

Il existe désormais dans le commerce des petites brosses en caoutchouc spéciales poussées dentaires, ces petites brosses disposent de picots qui permettent de masser la gencive, de mordre et de procurer un certain soulagement. Bébé peut l’utiliser seul sous votre surveillance. Vous pouvez aussi imprégner le bout de la brosse avec le gel ou l’eau florale de camomille.

 

 

Les + : pratique, et très apprécié des bébés, facile d’entretien (passe au lave-vaisselle ou lavage main)

Les - : Nécessite une grande surveillance de l’adulte bien que la brosse soit adaptée.

 

 

3/ Les anneaux de dentition

 

 

 

 

Un grand classique, très apprécié des parents et enfants. Il en existe de toutes sortes, à tel point que c’est parfois difficile de faire un choix !

 L’idéal est l’anneau que l’on peut placer au frigo et congélateur, le froid apporte un grand soulagement et diminue a douleur.

 

 

Les + :

On peut le mordre, l’emporter partout, parfois l’attacher à une attache tétine ou un doudou.

Quand il est froid il est très apaisant et soulage la douleur. Il est facile d’entretien.

 

Les - :

Attention aux produits chimiques contenus dans le plastique qui se retrouvent ingérer par bébé.

Malheureusement les objets plastiques pour bébé ne font pas l’objet de contrôle en matière de substances chimiques,

mais uniquement en matière de sécurité lorsqu’ils sont aux normes CE.

Pour s’assurer que votre enfant ne risque pas d’ingérer ces substances,

choisissez un anneau de dentition porteur d’un marquage écolabel en plus de la norme CE.

 

 

4/ Les colliers de dentition

 

 

Le collier de portage et d'allaitement utilisé pour soulager les dents : plutôt efficace, les grosses boules dures du collier peuvent être mises en bouche par votre bébé qui se massera ainsi la gencive. Les boules étant bien dures, bébé aime les mordre.

Les + :

Le côté esthétique porté sur maman et toujours accessible à bébé ou que vous soyez !

Les - :

Nettoyage délicat. Ne peut pas être laissé à bébé sans surveillance.

L’ambre aurait de nombreuses vertus, dont celle de soulager les douleurs liées aux poussées dentaires : le fossile émet des ions négatifs qui pénètrent la peau, il permet de réguler la circulation des énergies dans l’organisme, et  jouent sur les humeurs et la qualité de la circulation sanguine.

 

 

Les + :

Très mignon sur bébé, on craque pour le côté esthétique.

Les - :

Attention, il faut choisir un collier authentique de la mer baltique (avec certificat), qui respecte les normes de sécurité (fermoir solide et nœud entre chaque perle de façon à éviter les risque d’étouffement si bébé avale une perle par mégarde). Ne JAMAIS laisser bébé dormir avec le collier pour éviter tous risques de strangulation. Aucune étude scientifique fiable n’a pu démontré les bénéfices réels du collier d’ambre.

 

5/ L’homéopathie

 

Approuvé par 9 mamans sur 10 qui l’utilise pour leur bébé, l’homéopathie est une méthode naturelle et sans danger pour bébé. Chamomillavulgaris, Phytolacca decandra  et Rheum  sont les plus efficaces. Renseignez-vous auprès d’un médecin homéopathe ou d’un pharmacien spécialisé qui pourra vous concocter une véritable potion magique !

 

 

Les + : naturel et sans danger.

Les - : précautions et respect de la posologie.

 

 

 

6/ Les médicaments allopathiques

 

Nombreuses sont les mamans, qui s’en remettent à un anti douleur ou anti inflammatoire de type doliprane et brufen. Le doliprane peut aider à soulager la douleur ou camoufler la fièvre, cependant il n’est pas spécialement recommandé en cas de poussées dentaires. Le brufen est déconseillé de façon générale pour les jeunes enfants, il réduit les défenses immunitaires, et peut avoir des effets néfastes bien que rares, notamment si l’enfant développe une varicelle.

Gardez à l’esprit qu’un médicament, même si il est en vente libre (sans ordonnance) reste un médicament: ce qui induit toujours des risques et des effets secondaires.

 

 

 

 

 

 

Ce qu’il ne faut pas faire :

Faire sucer à votre bébé un gâteau ou du pain,  au risque de favoriser l’apparition de caries dentaires précoces, sans parler de l’aspect non diététique !

Percer vous-même la dent est absolument déconseillé : aidez votre enfant en massant délicatement et laissez faire la nature à son rythme !

Quand s’inquiéter ?

 

Consultez un médecin, si la poussée dentaire dure longtemps ou devient très douloureuse pour votre bébé. Si les symptômes s’aggravent : diarrhée, fièvre dépassant les 38.5 °...

 

Le collier d'ambre