Restez connectés !

 Je réponds à vos questions

Laurie Daniel

+212676333201

+33640204729

- Soutien & accompagnement de la grossesse et du post partum Auxiliaire de puériculture

Crédits photos : Marion Leuger, Oumayma El Amrani, Sara Chekhi, Laurie Daniel - tous droits réservés

  1/ La proximité mère-enfant dès la naissance

 

Dès la naissance le contact avec votre bébé favorisera l’allaitement, le peau à peau est une recommandation de l’OMS qui peut se pratiquer à la naissance et même en cas de césarienne.

 

Pourquoi cette proximité est-elle primordiale ?

 

Au moment de la naissance, la mère et le bébé reçoivent une décharge d’hormones (ocytocine, endorphine et adrénaline) le cocktail idéal pour la mise en route de l’allaitement. Le bébé sera absolument réceptif et éveillé, ses réflexes de succion et de fouissement très présents lui permettront de trouver le sein et de le prendre. La mère sera très détendue, attentive à son bébé. Ces premiers moments permettent de nouer la relation, faire connaissance et d’amorcer l’allaitement de façon naturelle en respectant les besoins de la mère et l’enfant. La proximité entre la mère et le bébé favorise la production d’ocytocine : cette hormone est celle qui permet l’éjection du lait, elle favorise la mise en route de l’allaitement même si bébé ne tète pas !

 

Halte aux kidnapping de bébé intempestifs quasi imposés dans les cliniques et hôpitaux marocains…c’est VOTRE bébé, pas celui du personnel soignant, qui ferait mieux d’aller s’informer en matière d’allaitement de respect et d’éthique plutôt que de vouloir biberonner à tout va….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2/ Allaitez à l’éveil

 

Et pas à la 'demande" ! N’attendez pas que votre bébé réclame le sein ou semble affamé…dans cette situation votre bébé n’est plus en mesure de téter convenablement : l’énervement ou les pleurs sont des obstacles. Veillez toujours à proposer le sein aux signes d’éveil (bébé fait des mouvements de succion, tourne la tête, cherche son poing…) le plus souvent possible.

Si votre bébé pleure, calmez le d’abord puis ensuite proposez-lui le sein. Le bébé doit toujours être calme au moment de la tétée. Lorsque votre bébé sera âgé de plusieurs mois vous pourrez lui donner le sein à sa demande. L’intervalle maximum entre les tétées est de 4h, jour et nuit le premier mois.

 

3/ Exit tout ce qui est artificiel

 

Laits artificiels, tétines artificielles (biberon ou simple tétine)… tout ce qui est artificiel perturbe ce qui est naturel, et l’allaitement est ce qu’il y a de plus NATUREL !

Le lait artificiel remplacera le vôtre, et vous fera perdre une tétée, vos seins seront moins stimulés, et la flore intestinale de bébé sera perturbée, vous risquez de voire votre lactation diminuer.

La tétine quant à elle, qu’elle soit pour calmer bébé ou qu'elle soit celle d’un biberon, (même, (surtout) la plus soit disant physiologique possible) risque de créer une confusion sein-tétine.

Un petit bébé apprend à téter un sein en étant au sein, la succion d'une tétine atrificiel et celle d'un vrai sein ne sont absolument pas les mêmes et passer du sein de maman au bout de caoutchouc risque fort de déstabiliser votre petit et perturber l'allaitement à cause d'une mauvaise succion.

 

Le débit d’un biberon n’est pas le même qu’au sein. Avec le sein, le bébé doit faire un effort pour faire venir le lait tandis qu’au biberon celui-ci coule tout seul en bouche…

Si pour une raison ou une autre votre bébé ne peut pas téter directement votre sein, donner lui à la cuillère, à la tasse, au doigt mais jamais au biberon !

 

Les bouts de sein, quant à eux sont une fausse bonne solution en cas de problème...en effet ils soulagent lor de douleurs, mais ne règlent pas le problème, ils le camoufle. Le risque est double : voire sa lactation diminuée au bout d'un ou deux mois d'allaitement ( à cause d'une moins bonne stimulation car la bouche de bébé n'est pas en contact avec le sein) et apprendre une mauvaise succion à bébé (car là encore la succion sera différente de celle du sein maternel). En cas de douleurs, il est préférable de revoire la position et/ou la succion avec une personne expérimentée. Les bouts de sein ne sont à utiliser qu'en cas de nécessité absolue, pour une courte période et sont à éviter les premiers jours de vie.

 

(pour la simple tétine on peut la proposer à bébé uniquement à partir de 6 semaines quand bébé sait correctement téter le sein).

 

 

 

 

4/A la maison, n’ayez pas peur de passer pour une feignante !

 

Bien au contraire vous n’en êtes pas une !

 

Même si avouons-le…allaiter c’est reposant, pas de biberon à préparer, chauffer, nettoyer.

Le côté prêt à l’emploi de l’allaitement est très séduisant oui !

 

Cependant cela demande une condition (THE condition, et pas des moindres ! ) : être disponible à 100% pour son bébé. Le ménage et les courses attendront, quelqu’un peut bien vous aider pour cela ?

 

Quand votre bébé réclame le sein en journée, c’est l’occasion pour vous de vous poser, vous relaxer.

Et heureusement car pour une bonne lactation, maman doit être en forme...oui la fatigue n'est pas l'ami de l'allaitement alors on privilégie son repos, mais toujours avec bébé. Mettez-vous dans votre bulle et savourez ces instants de vie si précieux car ils ne dureront pas très longtemps (quelques semaines...quelques mois au plus...).

Vous venez de passer 9 mois à porter la vie, avez accouché d’un beau petit bébé d’environ 3kg alors vous méritez grandement vos moments de détente dans le canapé, lovée contre votre tout petit, les yeux dans les yeux et le tété dans la bouche !

 

5/ On oublie les chiffres !

 

 

                                                                    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Horloge, balance et chronomètres sont les ennemis numéro un de l’allaitement !

La première raison est qu’ils stressent la mère (et le stress est contre-productif à l’allaitement).

La deuxième est qu'ils induisent en erreur et mettent en péril l'allaitement (poid érroné, bébé qui  ne mange pas assez, manque de stimulation...)

Pas de tétée chronométrée, pas de calcul d’intervalles, de tétées à heures fixes, et pas de pesage intensif de bébé, inutile, stressant et fatiguant !

Cette obsession des chiffres va à l'encontre des besoins naturels du bébé et font perdre tout le bon sens qui est indispensable pour la confiance d'une mère au tout début.

Par ailleurs l'allaitement n'est pas que nutritif, il est aussi une source d'affection dont a besoin le bébé sans limites !

Alors certaines mamans angoissent un peu à l’idée de ne pas savoir combien a bu bébé, ne vous en faites pas, un bébé boit ce qui lui convient !

Faites-lui et faites-vous confiance !

 

 

 

Si vraiment vous doutez ou que vous avez besoin d’être rassurée, observez donc ses couches !

 

Avertissement ! Attention ! Voici les seuls chiffres à retenir !

6 pipi et 4 selles par 24h sont signe que bébé boit assez et correctement ! (Bien entendu, plus bébé grandit et plus les urines et selles diminuent en fréquence mais augmentent en quantité)

 

6/ On se débarrasse des « parasites »

 

Certaines personnes bien intentionnées entourant la maman n’ont pas toujours les bons mots ni les bons conseils. Source de stress, de doute et d’éloignement avec bébé…(tout ce qui nuit à votre allaitement !)

C'est alors que les fausses bonnes intentions peuvent devenir dangereuses pour votre allaitement et perturber votre rôle de maman et  votre bon sens (indispensable ) !

 

Il est très délicat parfois impossible de pouvoir s’isoler et faire comprendre que vous avez besoin de repos, de calme et pas de conseils, surtout quand vous n’avez rien demandé et que 18 personnes dans la journée se sont permise de vous donner des avis différents sur votre allaitement mais aussi tout ce qui concerne votre bébé !!! STOP !

Deux solutions, soit vous arrivez à vous éloigner un peu pour vous préserver. La famille et les amis peuvent attendre quelques jours et même idéalement quelques semaines pour envahir les lieux !

Bébé  ne va pas repartir ils auront toute la vie pour en profiter !

Soit vous n’écoutez pas (mais faites semblant !) un simple « oui d’accord » poli et courtois suffira à votre entourage pour passer à autre chose ! Faites mine d'avoir pris en compte ce qu'ils vous disent mais n'y prêtez pas attention...tout l'art de pouvoir faire abstraction afin de vous préserver et protéger votre allaitement et votre relation avec bébé.

 

N’hésitez pas à préparer le terrain pendant votre grossesse en faisant comprendre que vous savez ce que vous voulez lors des échanges avec vos proches, montrez que vous savez ce que vous souhaitez et qu’il est important pour vous d’être RESPECTEE à ce moment là. Personne ne doit pouvoir vous atteindre ni vous destabiliser !

Ce n'est parfois pas simple pour une maman ou future maman de se montrer forte, alors n'hésitez pas à vous appuyer sur la protection de votre conjoint, qui pourra veiller à votre tranquilité.

 

Certaines âmes très charitables se proposeront de vous aider pour (disent-ils) vous soulager et que vous puissiez vous reposer. Parfait ! Mais pas touche à bébé ! Tout d’abord vous vous reposerez mieux avec votre boule de bébé près de vous, ensuite, pour bébé, être balloté de bras en bras et éloigné de sa mère est une source de stress et vous risquez bien au contraire de récupérer un bébé énervé et agité, donc pas du tout reposant pour vous !

 

Invitez-les donc à faire un brin de ménage, un bon repas, s’occuper des grands frères et sœurs qui ont besoin de prendre l’air, ou vous faire quelques courses : CA c’est une AIDE, une vraie.

Le pouponnage, seul vous et vous-même (et aussi un peu papa hein) êtes habilités à le faire !!!!

 

7/ L’importance d’une bonne position

 

La position est primordiale car c’est elle qui permet à bébé d’avoir une bonne prise en bouche de votre sein.

Et qui dit bonne prise en bouche dit bonne stimulation et donc bonne lactation.

Il n’y a pas de miracle, mieux vous serez positionnés, mieux bébé tétera.

 

 

Voici les conseils clés pour une prise de sein parfaite :

 

1/ La mère doit être bien installée, le dos calé, les jambes surélevées.

 

2/ Mère et enfant en corps à corps, ventre contre ventre. Pour débuter, la position de la madonne inversée est la plus adaptée.

 

3/ Les bras de bébé enveloppent le sein (les bras ne doivent pas s’interposer entre le sein et la bouche car cela représente un obstacle).

 

4/ La tête de bébé doit être plutôt face au sein (le plus possible vers le centre de votre corps) son nez face au téton. De façon à ce que son cou soit en extension pour obtenir une grande bouche.

 

5/ C’est la bouche de bébé qui vient au sein et non le sein qui vient dans la bouche.

 

6/ La bouche de bébé doit être ouverte à son maximum de façon à y faire entrer le plus de sein possible (téton + aréole). Le téton est dirigé vers le palais.

 

7/ La tétée est NON douloureuse, on peut voir et/ou entendre la déglutition de bébé. La mère et l’enfant se sentent détendus et reposés.

 

 

8/ On materne sans modération !

 

On n'hésite pas à opter pour toutes formes de maternage proximal qui facilitent la vie de maman, améliorent celle de bébé et favorisent l’allaitement :

Portage

Peau à peau

Cododo

Un trio de choc toujours gagnant !

 

 

 

Considérez les premiers mois de vie de votre bébé

(environ les 100 premiers jours minimum )comme un prolongement de votre grossesse,

pour lui c'est l'adaptation à la vie, pour vous c'est une re-naissance à l'état de mère,

la découverte de votre nouveau rôle, de votre nouvelle famille,de votre tout petit bébé. Ne soyez pas trop exigeante envers votre bébé et envers vous même, laissez-vous porter par l'amour qui vous berce dans cette parenthèse de vie...

 

Allaitement :

les 8 règles d'or pour bien le démarrer.