Restez connectés !

 Je réponds à vos questions

Laurie Daniel

+212676333201

+33640204729

- Soutien & accompagnement de la grossesse et du post partum Auxiliaire de puériculture

Crédits photos : Marion Leuger, Oumayma El Amrani, Sara Chekhi, Laurie Daniel - tous droits réservés

La DME : une autre façon d’aborder la diversification

Qu’est ce que c’est ?

D.M.E : Diversification Menée par l’Enfant.

Comme son nom l’indique, c’est un mode de diversification autonome, en quelques sortes la diversification pratiquée par les générations avant nous et avant l’avènement de l’industrie des petits pots et des mixeurs (les grands-mères vous en parleront mieux que moi !). Cette méthode est encore bien plus pratiquée aujourd’hui dans le monde qu’on ne pourrait le penser !

Quel parent n’a jamais vu son bébé se pencher pour essayer d’attraper ce qu’il y a dans son assiette?!

Oui le bébé s’intéresse intuitivement à la nourriture, tout d’abord par curiosité (qui le pousse à découvrir) mais aussi par plaisir et par jeu ! Il n’est pas indifférent à ce qui se passe dans nos assiettes et pourtant nous choisissons dans la majorité des cas de lui donner une toute autre chose …. du mixé !

Cette manière d’aborder l’alimentation solide avec bébé intéresse de plus en plus de familles, certains parents n’osent pas, d’autres ont peur, ou se bloquent à cause d’idées reçues ! Aujourd’hui je réponds à toutes vos questions et vos craintes sur la diversification menée par l’enfant !

 Comme nous le savons, le bébé découvre par ses sens, il en est de même pour les aliments : voire, toucher, sentir, puis goûter ! Posez-vous la question, tout cela est-il possible avec une purée et une cuillère ?

Cela va peut être vous étonner mais avec cette diversification l’enfant ne connaît aucune alimentation mixée (du moins pas avant de savoir manier lui-même sa cuillère !)

Chaque aliment préserve sa forme, sa texture, sa couleur, et son goût (pas question de tout mélanger en une purée lisse homogène et uni-goût!)

Ainsi, c’est le bébé lui-même qui porte l’aliment à sa bouche, s’il le souhaite ! Et oui, n’ayons pas peur pour cela il utilise le meilleur outil : ses mains !

La question la plus fréquente que se posent nombre de parents : ne risque t-il pas de s’étouffer ?

La réponse est NON ! Enfin, pas plus qu’en diversification classique

.

L’enfant qui ne mange que des morceaux préserve son réflexe de régurgitation (ou réflexe vomitif) intact,  au moins jusqu’à ses un an ! Ce reflexe, se déplace au fur et à mesure de l’avant de la bouche (quand bébé a 6 mois) à l’arrière (vers 12 mois), il empêche l’étouffement dans le cas ou le morceau serait trop gros, trop collant ou trop dur ! Cela peut être assez impressionnant, le bébé semble s’étouffer mais il n’en est rien, il crache, tousse et peut rougir un peu (à cause de l’effort !) c’est bon signe, laissez bébé sortir son morceau tout seul ! Le plus important et peut être le plus dur pour le parent : garder son calme !

Il n’a pas de dents, comment manger des morceaux ?

Ce n’est pas gênant ! La mâchoire de bébé est assez puissante pour écraser les aliments ! De plus les dents sont déjà présentes mais elles sont sous la gencive, on ne les voit pas !

Mais il va tout salir ?

OUI ! Au début, votre bébé est petit, sa préhension et sa coordination ne sont pas encore parfaites ! Il va donc en mettre partout ! Prévoyez une bâche propre au sol et un bon bavoir !

Pas de panique, à force d’entraînement, votre petit deviendra plus vite habile de ses mains et mangera proprement avant les autres !

 

Et s’il mange trop ou pas assez ?

 

Faîtes lui confiance, il ne mangera jamais plus que son besoin, le bébé sait s’arrêter quand son ventre est plein.

Il me paraît aussi important de préciser que son appétit varie énormément selon les jours, l’heure, les conditions (fatigue, bruits, agitation, poussée dentaire). Votre bébé peut engloutir à midi et ne rien avaler le soir, c’est normal !

Un bébé qui bouge beaucoup aura un appétit plus grand et à l’inverse un bébé enrhumé ne mangera peut être rien !

Si vous avez l’impression que bébé ne mange pas assez, faites lui confiance, il n’est peut être pas prêt, continuez à lui proposer, cela finira par venir !

 

Quels sont les avantages de cette diversification ?

Autonomie pour le bébé rime avec épanouissement et confiance en soi !

L’alimentation instinctive, permet au bébé de choisir ce dont il a besoin / envie de goûter, et qui mieux que lui-même peut le savoir ?! Il fait ses propres expériences gustatives et développe ses goûts.

Un repas familiale, c’est possible ! Avec la DME, tout le monde mange en même temps et la même chose (enfin presque !) Ce qui rend le repas plus conviviale et devient pour le bébé une expérience positive et enrichissante ! Il observe aussi ses parents ou frères et sœurs manger et apprendra beaucoup par l’imitation !

Un éveil pour les sens : comme je l’ai déjà précisé, le bébé découvre par ses sens, un bébé en DME peut donc toucher, le chaud, le froid, le dur, le mou. Il peut voir : une courgette verte, une tomate rouge et il peut goûter chaque saveur et l’associer à sa couleur et sa forme, ce qui n’est pas le cas d’un repas mixé ou tout est déjà mélangé et l’enfant ne pourra pas distinguer la carotte de la pomme de terre !

C’est en mangeant que bébé apprend, logique ! En mangeant seul, le bébé développe sa motricité fine, il apprend à saisir l’aliment, au début avec sa main puis progressivement avec ses doigts (manger des petits pois est un excellent exercice de motricité fine !). Il développera également sa coordination main-bouche, apprendre à porter un aliment jusqu’à sa bouche et ouvrir la bouche au bon moment est parfois une vraie aventure pour le bébé ! Plus tard il réalisera cet exercice avec une cuillère et un verre d’eau !

Je veux commencer la DME comment faire ?

Tout d’abord il y a des règles simples mais très IMPORTANTES.

DME ne rime pas avec faire ou donner n’importe quoi.

  • On ne commence jamais avant 6 mois (environ) et jamais avant que bébé ne sache se tenir assis le dos bien droit

 

Pourquoi ? Pour que les aliments puissent être contrôlés dans la bouche et prendre la bonne direction (c'est-à-dire ne pas glisser tout seuls au fond de la bouche) le bébé ne doit pas être incliné.

  • On respecte un certain ordre d’introduction logique en suivant un bon sens et par rapport à la forme et la consistance des aliments

  • Le même repas pour tout le monde oui mais pas de sel pour bébé et une présentation adaptée (au moins jusque un an !)

  • Au début on commence par des morceaux de la taille de la paume de main de bébé pour qu’il puisse les saisir aisément, et idéalement coupés dans une forme adaptée (exemple : la carotte en bâton, la pomme en arc de cercle). On préfère des morceaux bien cuits pour commencer !

  • On présente toujours plusieurs aliments au bébé de façon à ce qu’il puisse faire un choix (au début on peut n’en présenter qu’un pour la découverte et vérifier les éventuelles réactions allergiques : les aliments les plus à risques sont les arachides, le blé et les fruits de mer)

  • On ne laisse jamais bébé tout seul lorsqu’il mange. Certes bébé est autonome mais vous devez rester à côté de lui (pour l’échange humain mais aussi et surtout sa sécurité !)

  • On n’introduit pas de nourriture en bouche de bébé (ce qui pourrait être la cause de fausse route, l’adulte peut enfoncer l’aliment trop loin, mettre une trop grande quantité ou surprendre l’enfant) ! Il est important que bébé fasse tout seul !

 

J’ai commencé une diversification classique, puis-je commencer la DME ?

 

En principe la DME est la diversification, c'est-à-dire la découverte de l’aliment, si votre bébé est déjà diversifier cela ne sera plus une diversification mais une alimentation menée par l’enfant .Il serait préférable d’introduire les morceaux également de façon classique progressive pour passer rapidement aux morceaux. Le fameux réflexe vomitif qui protège bébé de l’étouffement aura peut être été atténué par la diversification classique ce qui rend l’alimentation autonome plus compliquée pour le bébé qui doit réapprendre à manger différemment.

 

Cependant si vous choisissez tout de même de passer en alimentation menée par l’enfant c’est toujours possible mais, attention, avec une grande vigilance.

 

La DME vous intéresse ? Vous pouvez consulter le site : https://bebemangeseul.com/ qui regorge d’informations et conseils.

Cet article est paru dans ParentsMaroc de Novembre 2016