Restez connectés !

 Je réponds à vos questions

Laurie Daniel

+212676333201

+33640204729

- Soutien & accompagnement de la grossesse et du post partum Auxiliaire de puériculture

Crédits photos : Marion Leuger, Oumayma El Amrani, Sara Chekhi, Laurie Daniel - tous droits réservés

La face cachée des couches

 

Elle est au contact de la peau de notre bébé 24h/24 et  7j/j durant environ 2 ans, elle est au plus près de notre bout de chou et pourtant la plupart des parents ne savent pas de quoi est composée une couche...

 

On s'interroge sur leur composition...pourquoi et comment sont-elles si absorbantes ? Sont-elles dangereuses ?

En apparence, les couches jetables ont tout pour plaire, un aspect pratique, facilitant le quotidien des mamans un intérieur doux et confortable !

Elles ont remplacé les couches lavables qui avaient presque disparues, au coeur de l'air du tout jetable, la société de consommation, de gaspillage...

Malgré tout, le retour vers les couches de nos grands-mères se fait proche !

Sans vouloir alarmer ni culpabiliser les mamans qui sont au jetable, voici quelques arguments en faveur des couches lavables.

Tout d'abord une petite question :

Selon vous, en combien d'années se décompose une couche jetable ?

Je vous parle bien sûr d'écologie car nous sommes tous concernés et plus particulièrement nos enfants, les adultes de demain.

Pour la réponse, c'est 500 ans ! Vous ne rêvez pas ! Pensez-vous qu'une couche qui met 500 ans à se décomposer soit bonne pour nos enfants ?

Inutile de vous dire que les couches jetables ne sont pas recyclables !

Vous rendez-vous compte de l'impacte écologique?

Rien que pour leur production, les couches jetables nécessitent plus d'eau et d'énergie que la production et l'entretien réunis des couches lavables !

Une tonne de déchets est produit par un enfant de sa naissance à la propreté, une tonne qu'il faut stocker, enfouir ou brûler.

Je ne vous parle pas des conséquences de cette pollution dans le sol et l'air, pour notre santé et pour la planète.

 

Pensez-vous que stocker des excréments soit très sain?

 

Vous ne le saviez peut être pas mais L'O.M.S recommande de jeter les selles de bébé dans LES TOILETTES ! Eh oui !

Les selles des bébés doivent être traitées comme les notre, par le réseau des eaux usées !

Sans rentrer dans les détails, j'aimerais vous parler du danger que représentent  les couches pour nos enfants.

Ce que les grands fabricants de couches nous cachent...

Souvenez-vous, dans les années 80, l'arrivée des couches et d'un fameux produit : le polyacrylate de sodium, qui transforme le liquide en gel, et plus les années ont passées, plus la quantité de gel dans les couches n'a fait qu'augmenter, a cela s'est ajouter les lotions, parfum et autres...

Et malgré tout ça, les érythèmes fessiers existent encore???! Etrange....

Les couches jetables n'empêchent pas la décomposition de l'urine en amoniaque, et la prolifération de bactéries, les lotions et parfum n'arrangent rien et ne font que sensibiliser les petites fesses de bébé.

Pire encore, les parents croient que le petit est encore sec et laissent la couche toujours un peu plus, il faut les rentabiliser au maximum ces couches, elles coûtent tout de même un peu cher !

Pendant ce temps, c'est la peau de bébé qui s'imprègne d'amoniaque.

Quel recul avons nous sur les conséquences de tout ça ? Ceux qui ont portés les premières couches sont encore jeunes et qui sait si certaines maladies n'ont pas un lien avec ces couches?

Décortiquons une couche...

- En 1988 on découvre du benzol, en 1989 ce sont des dioxines, 1000 fois plus toxiques pour l'homme que le cyanure, reconnues très cancérigènes, provoquant dysfonctionnement des systèmes immunitaire et hormonal.

- En 2000, greenpeace trouve des matières dites organo-étains, substance très toxique.

Sans parler du chlore et autres composants qui peuvent être au nombre de 50.

Pas très cool pour les fesses de bébé non ?! 24H/24 pendant deux ans...Sachant qu'un nouveau né est déjà plus sensible et fragile qu'un adulte.

Cela arrange les fabricants qui mettent de plus en plus de produits de moins en moins chers dans des couches de plus en plus performantes donc de plus en plus chères, qui irritent les fesses de nos bébés et nous pousse à acheter des lotions et crèmes pour soulager tout ça !

 

Notons que les irritations ne sont que la face visible de l'iceberg...imaginez donc la face cachée...

Les cancers sont en net augmentations sur des sujets de plus en plus jeunes.

Une études montre que le simple fait de respirer l'air en contact avec les couches peut provoquer des irritations respiratoires et réactions asthmatiques.

Il est recommander de ne pas laisser les couches dans la pièce ou dort bébé et si l'enfant vient par malheur à jouer avec et mettre une couche à la bouche...c'est le centre anti poison qui vous indiquera la marche à suivre.

Une autre étude fait le lien entre la température majorée au niveau des zones génitales et la stérilité des hommes occidentaux.

Nous devons réclamer plus de transparence sur la composition des couches...

  Les couches lavables, on en parle !

Cliquez

Parce qu'un bébé est ce qu'il y a de plus naturel, nous devons le préserver.

 

Références : "Les couches lavables, ça change tout" de Christelle Beneytout.