Un seul suffit ...

Mis à jour : avr. 27

Un seul biberon suffit ...


Pour flinguer votre allaitement !

Ou pour le sauver ...oui ça arrive aussi, à conditions d'être bien informée et accompagnée !


Pourquoi je vous dis ça ?


Pas pour vous dissuader ou vous faire peur mais pour vous INFORMER !


Parce que je constate avec tristesse, que malgré toute la prévention faite pas moi-même et d'autres professionnels et associations, je reçois toujours autant de d'appels SOS

"mon bébé n'arrive plus à téter depuis qu'il a pris le biberon"


Et quand j'échange avec les mamans je m'aperçois que la plupart du temps elles étaient au courant des risques mais les ont minimiser !


- " Mais j'en ai donné qu'un seul pourtant !"

- " Mais c'était uniquement de temps en temps"

- "Il en a pas eu beaucoup"!

- " J'ai pris une tétine physiologique !" ( noooon aucune tétine n'est autant physiologique qu'un sein !)


Les difficultés liées à la prise de biberon peuvent survenir au premier comme au centième biberon ! Ne minimisez pas ces risques !


Oui, on entendra toujours celles qui diront " T'en fais pas, moi j'ai fait du mixte sans jamais aucun problème !"


Sauf que ... chaque couple mère enfant est unique, chaque allaitement est différent !


Une lactation un peu fragile, une succion pas au top, un bébé faible... de nombreux paramètres peuvent faire pencher la balance du mauvais côté, le biberon sera simplement le coup de grâce qui fera basculer votre allaitement du côté obscur...


Plus d'info sur la succion du bébé ici : ( https://www.lauriedaniel.org/post/succion-active-vs-passive )

sur le fonctionnement de la lactation ici : https://www.lauriedaniel.org/post/comprendre-la-lactation


Certaines mamans se disent que si c'est un biberon de lait maternel le risque est moindre... et bien NON !


Quand on sait à quel point certaines se sont battues pour allaiter ! Quand on sait le parcours de certaines mamans !

Un biberon en vaut-il la peine ?


Pas questions de diaboliser le biberon ni de culpabiliser celles qui le donnent !

Parfois vous avez besoin de cette option pour maintenir votre allaitement ou juste vous soulager d'une pression...

Il s'agit là d'une information, un avertissement et non un jugement !


Si vous ressentez le besoin de donner un biberon, il serait peut être intéressant de comprendre pourquoi tout d'abord : pression sociale, raison médicale, reprise du travail, les raisons sont diverses et variées...

Certaines raisons peuvent parfois être révélatrices d'un problème qui n'a pas été détecté et que vous pourriez résoudre autrement, simplement avec une bonne info et du soutien ou en consultant des professionnels : pic de croissance, RGO, freins de langues ou lèvres non détectés, tensions crâniennes ou corporelles, méconnaissance du rythme du bébé, calcule, espacement et restriction des tétées, mauvais ajustement entre besoin de bébé et besoin des parents, syndrome de Kiss...


Connaître les risques liées au biberon vous permettra de détecter certains signes ( morsures, refus du sein, enervement; agitation au sein, bébé qui demande moins, lactation qui diminue....) donnez le biberon en conscience ( oui parfois vous n'avez pas d'autre choix, c'est la seule option...)


1/ Trouvez du soutien, de l'information auprès de vos amies; les associations... Simplement entendre que oui vous pouvez allaiter sans donner le biberon peut parfois suffire à vous redonner confiance, quand tout votre entourage et même parfois les professionnels vous découragent ...


2/ En cas de difficultés : cherchez de l'aide en consultant une spécialiste en allaitement, il existe des consultante IBCLC


Enfin,

Si vous souhaitez ou devez ( oui parfois c'est nécessaire !) donner autre chose que votre sein, même occasionnellement, et que vous tenez à votre allaitement, vous pouvez le donner dans un autre récipient ou avec un autre outil que le biberon ! De nombreuses alternatives s'offrent à vous, il vous suffit de trouver celle qui vous convient le mieux et qui convient à la personne qui s'occupera de bébé en votre absence !

Faites vous conseiller par des professionnels formés et informés en allaitement !


Toutes ces méthodes doivent s'accompagner de conseils professionnels afin de correctement les utiliser !


  • Sonde au doigt ( sns de medela ou sonde de gavage ), devrait être utilisée avec précautions car parfois elle entraîne des difficultés de succion ( idem lorsque vous faites souvent téter votre doigt à bébé pour l'apaiser)

N'est plus utilisé en néonat pour des raisons d'hygiène et de trouble de succion.



  • Cuillère, biberon cuillère, cuillère doseuse, ou soft cup de medela



  • Seringue, pipette


  • Tasse, baby cup, nifty cup, capuchon de biberon...



Les crèches et nourrices peuvent parfois se montrer réticentes mais il faut s'armer de tact, de persévérance, et ne pas hésiter à leur communiquer de façon respectueuse un maximum d'information pour les familiariser avec ces outils et méthodes et les rassurer !




Contrairement à certaines idées ou réticences, l'utilisation de ces méthodes n'est pas plus contraignante qu'un biberon ! C'est simplement qu'elles sont moins connues et utilisées !


Vous ne pourrez pas dire que vous n'étiez pas prévenues !







0 vue

Laurie Daniel

+212676333201

+33640204729

Crédits photos : Marion Leuger, Oumayma El Amrani, Sara Chekhi, Laurie Daniel - tous droits réservés